Finances

Les administrations fiscales des pays du Wataf prêtes à profiter de la Zlecaf

A l’issue de trois jours de réflexion et de formation sur les perspectives de revenus et  l’implication de l’accord de la zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), les représentants  participants des administrations fiscales des pays membres du Wataf (Forum des administrations fiscales ouest africain),  sont  prêts à aider leur pays à  continuer par mobiliser des ressources (Taxes, droits de douane) à l’ère de la zone de libre échange.

Pour cette rencontre, les participants ont discuté et échangé sur plusieurs thématiques en lien avec la zone de libre échange et la mobilisation des recettes.

« Nous sommes  à Lomé pour nous apprêter en tant qu’administration fiscale et douanière à entamer les dispositions de la Zlecaf. C’est un nouveau projet  et nos administrations doivent être en phase pour l’intégrer facilement », a déclaré l’un des participants qui ajoute, que les échanges ont tourné aussi sur les avantages dans la  mobilisation des recettes.

Lors des débats, les participants ont recommandé aux administrations fiscales, la sensibilisation soutenue des contribuables qui doivent être au cœur de toutes les actions. « Cette formation m’a permis d’approfondir mes connaissances sur la Zlecaf.  De nos échanges  sont sortis des stratégies devant nous permettre d’accroître les recettes  pour pallier les pertes liées à la Zone de libre échange », a déclaré une autre participante.

Pour l’Agent des impôts du Bénin, Geraud Fagbeni, la rencontre fut une occasion de partage des actions menées par des pays du Wataf à l’instar du Togo, du Niger, de la Gambie et du Nigéria  en vue de profiter de l’initiative de libre échange. « Les expériences vont dans le sens de la mise en œuvre de la Zlecaf. Le Niger a pris des actes réglementaires pour concrétiser l’accord », a-t-il déclaré.

Lors de la clôture de la session, le secrétaire exécutif a exhorté les participants à faire profiter à leur collègue le contenu de la formation de Lomé en vue d’une pleine implication de tous et toutes dans la conduite des actions.

Lire aussi-A Lomé, les pays du WATAF réfléchissent à la mobilisation des recettes à l’ère de la Zlecaf

Lire aussi-CEDEAO-UEMOA : big bang dans la perception de la TVA

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :