Flash Info

Le Togo refuse l’extradition de Gabriel Ajavon vers le Bénin

Arrêté et déposé à la prison civile de Lomé à la demande de la justice burkinabè, le béninois Gabriel Laurex Ajavon a été présenté au Procureur, mardi 23 mai 2023.

A la suite de son interpellation le 17 mai dernier au Togo et sa présentation au Procureur le mardi 23 mai 2023, l’opérateur économique béninois Gabriel Laurex Ajavon a été placé en détention provisoire à la prison civile de Lomé pour escroquerie.


L’opérateur économique est poursuivi dans une affaire de non-livraison de 5500 tonnes coton-graine à un homme d’affaires burkinabè.

Selon Bip Radio, la justice béninoise a demandé l’extradition de  Laurex Ajavon vers Cotonou. Une demande à laquelle s’est opposée la justice togolaise.

Ce qui est reproché à Gabriel Laurex Ajavon

A l’origine des déboires judiciaires du frère aîné de Sébastien Ajavon, une affaire de livraison de graine de coton qui l’oppose à un homme d’affaires burkinabè. Toujours selon Bip Radio, ce dernier aurait commandé plus de 500.000 tonnes de  graines de coton sans être livrés. Alors qu’il aurait totalement payé la facture, il n’aurait reçu que 250 tonnes de graines de coton.

Lire aussi-Dapaong accueille une réunion transfrontalière, Togo, Ghana, Burkina Faso et Bénin

L’opérateur économique burkinabè porte plainte contre Gabriel Laurex Ajavon. En janvier 2023, Interpol lance un avis de recherche contre l’homme d ‘affaires béninois.

Avec 24heures au bénin

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :