Flash Info

Sani Yaya : « Nous devons rassurer le secteur privé »

(24hinfo)-Consolider la croissance et confirmer la relance de l’économie, ralentie en 2017 par les remous politiques : voici les objectifs que s’est fixés le ministre de l’Économie et des Finances Sani Yaya, 55 ans. Ce fin connaisseur du secteur bancaire ouest-africain détaille son plan d’attaque.

Jeune Afrique : En dépit de la tension sociale, les performances macroéconomiques du Togo restent positives. Comment l’expliquez-vous ?

Sani Yaya : Le gouvernement a poursuivi ses réformes pour progressivement améliorer le climat des affaires. Ce qui nous a permis d’attirer d’importants investisseurs et, ainsi, de poursuivre notre plan de développement des infrastructures. Le groupe Bolloré et l’armateur MSC ont ainsi considérablement investi dans le Port autonome de Lomé (PAL), et Heidelberg Cement dans le secteur du BTP, avec la production de clinker.

Une nouvelle aérogare internationale a également été construite, et des routes ont été bitumées. Ces équipements nous ont permis de faire augmenter le stock de capitaux dans le pays et de préserver la croissance, par ailleurs soutenue par l’agriculture, secteur dans lequel le gouvernement a injecté d’importantes ressources financières depuis 2008.

Lire la suite sur Jeune Afrique

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page