Flash Info

Togo : A Kpalimé, les acteurs de la surveillance des maladies épidémiques aux frontières se ressourcent

A l’initiative du ministère chargé de la santé et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se tient du 7 au 10 juin à Kpalimé (située à 120 km au nord de Lomé), une formation des acteurs chargés de la surveillance des maladies à potentiel épidémique dont la COVID-19 au niveau des frontières terrestres. Elle intervient au lendemain de la réouverture des frontières décidée par le gouvernement togolais mi-mai dernier.

« Nous devons ouvrir nos frontières, mais nous devons être en mesure de faire un bon screening pour que toute personne qui rentre ou qui sorte de nos territoires qu’on sache quel est son statut pour ne pas importer de maladies », a déclaré à l’ouverture, la représentante résidente de l’OMS au Togo, Dr Fatoumata Binta Tidiane  Diallo.

Lire aussi-CEDEAO : le Togo rouvre ses frontières terrestres

Le renforcement des capacités démarré depuis quelques semaines couvrira les acteurs déployés à tous les points d’entrée, aussi bien officiel que non officiel du pays. Ouyi  Tante, chargé national de la Surveillance épidémiologique au niveau des frontières a rappelé que la formation organisée avec l’appui de l’OMS permettra au pays de disposer d’un nombre maximum d’acteurs chargés de la surveillance aux postes frontaliers. « Même si la Covid-19 est en régression, nous devons former les acteurs pour renforcer la surveillance et surtout prévenir certaines nouvelles maladies dont  le Lassa dans certaines régions, Ebola qui resurgit  dans certaines zones et la variole du singe qui est apparu dans certains pays », assure-t-il.

En cohérence avec le Règlement sanitaire international et avec dans le contexte de la réouverture des frontières terrestres, le Togo « doit renforcer la surveillance au point d’entrée », a fait observer  de son côté, le secrétaire Général du Ministère de la santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès Universel aux Soins Dr Marin Kokou Wotobe.

La cérémonie d’ouverture a été suivie de la remise de matériels aux responsables des 5 points d’entrées  participantes à la rencontre notamment Tohoun, Segbe, Noepe, Kloto et Kemerida.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page