Politique

Togo Mort : Ourna Gnanta salue ‘la maturité des Togolais qui a pris le dessus sur la légèreté intellectuelle et l’incohérence politique’

(24hinfo)-Lundi 18 juin,  la  coalition de l’opposition a appelé les togolais à observer le mot d’ordre de Togo mort en guise de protestation contre les  exactions du régime.  Ceci à la suite  des tentatives de marche sans ‘grand succès’.

A la fin de la journée, les responsables de la coalition de l’opposition à l’origine de l’initiative se sont réjouis du bilan  puis  félicités  et  encouragés  les populations à garder espoir pour la suite de la lutte.

‘Nous sommes satisfaits parce que les populations togolaises se sont fortement mobilisées et ont respecté le mot d’ordre de Togo mort’, a déclaré  sur  RFI,  Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice du groupe des 14.

Mais  à la majorité  présidentielle, Unir,  c’était plutôt le contraire. Les togolais n’ont pas suivi le mot d’ordre et   ont vaqué librement à leur occupations.

‘Notre appel du 17 juin  aux togolais de vaquer librement à leurs occupations  a été entendu par la majorité de la population, nous sommes satisfaits. Il y a un ras-le-bol ‘, a souligné toujours sur RFI la déléguée du Mouvement des femmes de la majorité présidentielle.

Loin de ces déclarations, d’autres togolais pensent  autrement sur une telle initiative de l’opposition.   C’est le cas de  Oura Gnanta, un leader d’opinion.

‘Tout homme politique, qui a une meilleure connaissance du quotidien togolais, ne peut encourager l’arrêt des activités économiques    puisque les premières victimes ce sont les populations’, a-t-il confié.

Pour ce dernier  face  à l’appel de Togo mort, poursuit-il, ‘ la maturité des Togolais a pris le dessus sur la légèreté intellectuelle et l’incohérence politique des 14 partis de l’opposition qui peinent à mobiliser la population pour une révolution imaginaire. J’ai vu mes compatriotes vaquer librement à leurs occupations pour trouver de quoi nourrir leurs familles’

‘Notre progrès démocratique doit être progressif en prenant en compte nos réalités socioculturelles et économiques et le contexte international’, a-t-il ajouté.

C’est depuis Aout 2017 que le groupe des  14 partis de l’opposition togolaise manifeste  contre le régime et ont appelé les populations à observer hier lundi 18 juin   la journée « Togo mort » pour exprimer leur désaccord face à la répression des manifestations et exiger la libération immédiate des détenus dans le cadre des manifestations et l’arrêt immédiat des entraves à l’exercice du droit à la manifestation.

Lire aussi-Enième échec de l’opération « Togo mort » décrétée par la coalition des 14 ce mardi

La Rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page