Santé

 Regard  diplomatique sur l’accès aux médicaments en Afrique Francophone

(24hinfo)-Une  conférence diplomatique sur l’accès aux médicaments et autres produits médicaux de qualité en Afrique francophone se tiendra ce mardi  22 mai au siège des Nations Unies à Genève,   à l’initiative de Mme Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, et de  Michel Sidibé, Directeur exécutif de ONUSIDA, et avec le soutien de Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en  collaboration avec  la Fondation Chirac.

L’accès aux médicaments et autres produits médicaux de qualité demeure gravement insuffisant en Afrique.

Les populations font face à une prolifération de médicaments de qualité inférieure ou falsifiés.

Cette situation qui trouve son origine notamment dans la fragilité des systèmes de régulation, mais aussi dans la faiblesse de la production locale de médicaments, menace sérieusement la vie des populations et crée une inégalité en matière de droit à la santé. L’impact sur la santé des populations est dévastateur.

Ces médicaments de qualité inférieure ou falsifiés entraînent, entre autres, une perte de confiance de la population dans les produits et soins médicaux, des dommages économiques pour les familles et le système de santé, une persistance des maladies ou la contraction de nouvelles pathologies et, dans le pire des cas, le décès.

Plusieurs centaines de milliers de morts sont à déplorer chaque année en Afrique du fait de ce fléau. C’est pourquoi ONUSIDA et l’OIF, tous les deux déjà actifs sur cette question, ont souhaité prendre une initiative forte.

En présence de plusieurs dignitaires et hautes personnalités et sous la coprésidence de M. Patrice Talon, Président de la République du Bénin, les travaux se concluront par une Déclaration finale qui a pour objectif de traiter cette question sous tous ses aspects, c’est-à-dire à la fois la lutte contre la prolifération des faux médicaments, mais aussi les aspects de production locale et de partenariat. Cette Déclaration finale a également pour ambition de proposer des solutions concrètes pour faire avancer ces deux priorités.

LIre aussi- Regard  diplomatique sur l’accès aux médicaments en Afrique Francophone

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page