Santé

Togo : Alerte sur des cas d’oreillons dans l’Oti au nord du pays

Suite à des cas groupés d’oreillons enregistrés chez des enfants dans le district sanitaire de l’Oti au nord Togo, le ministre chargé de la santé, professeur Moustafa Mijiyawa  alerte et appelle à la vigilance. Dans un communiqué, il annonce avoir pris toutes les dispositions pour assurer une prise en charge adéquate des enfants et la veille.

Les oreillons sont une maladie virale et se caractérisent par une inflammation des glandes salivaires situées à l’avant des oreilles, appelées « glandes parotides ». Dans 20 à 30 % des cas, il n’y aucun symptôme et l’infection passe inaperçue.  Selon le ministre,  il s’agit d’une maladie habituellement bénigne, mais pouvant entrainer de nombreuses complications en cas d’immunité faible.

Elle se manifeste par un gonflement qui apparaît en avant d’une ou des deux oreilles, avec des difficultés à mâcher et à avaler, une fièvre modérée, et des maux de tête. D’autres signes peuvent apparaître en lien avec des complications.

De ce fait, il appelle au respect des mesures d’hygiène comme se laver régulièrement et soigneusement les mains à l’eau et au savon, ou avec des solutions hydroalcooliques, se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir ou avec le creux du coude avant de tousser ou d’éternuer et jeter immédiatement le mouchoir dans une poubelle, tout en évitant de cracher sur le sol, d’éviter la fréquentation scolaire en cas de signes suspects.

En  cas de contamination, le patient doit immédiatement saisir  la formation sanitaire la plus proche pour une prise en charge rapide et adéquate.

Déjà, des dispositions ont été prises par le Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins pour assurer dans la région et particulièrement dans l’Oti,  la détection précoce des cas de maladies à potentiel épidémique, notamment des oreillons, la prise en charge des cas dans les formations sanitaires, et la sensibilisation dans les communautés.

Lire aussi-L’inactivité physique a un coût élevé pour la santé, prévient l’OMS

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page