Santé

Togo : forte adhésion à l’initiative présidentielle « Zéro Cataracte »

A l’initiative du chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé a été lancée mi-mars 2022 par le gouvernement, une compagne nationale de dépistage de la cataracte. Objectif :  réduire les cas de cécité et permettre aux personnes souffrant de cette pathologie de retrouver l’usage entier de leur vue.

Cette action humanitaire dénommée « Zéro cataracte » a démarré le 14 mars 2022 dans la région des Savanes et s’est poursuivie dans les régions de la Kara et Centrale. Et depuis le 11 juillet  dans les plateaux.

Résultat : des  milliers de personnes souffrant de cette maladie ont déjà bénéficié gratuitement des consultations de dépistage des pathologies oculaires ou des troubles de vision, des actions de chirurgie, de verres médicaux et des produits pharmaceutiques notamment les collyres.

En avril déjà, cette opération foraine a permis de consulter près de11 600 patients pour lesquels, il est prévu 3000 opérations de cataractes au lieu des 800 initialement attendus.

L’adhésion des populations à cette initiative présidentielle démontre de l’efficacité de la politique socio-sanitaire du chef de l’Etat et de l’importance capitale qu’il accorde au bien-être des populations.

« Cela fait deux ans déjà que mes yeux me font mal. Je n’avais pas les moyens pour me faire soigner. Nous remercions beaucoup le Chef de l’État d’avoir initié ce projet pour nous débarrasser de ce mal » disait une patiente.

L’opération fait aussi des émules surtout en ce qui concerne la démarche inclusive adoptée.

« Nous avons été informés de l’initiative de notre Président qui vise à nous traiter de la cataracte gratuitement. Nous sommes nombreux à souffrir de cette maladie dans notre localité. Avec la collaboration entre les autorités locales et les médecins, les consultations, les opérations chirurgicales et la prise en charge se sont bien passées. Nous remercions le Chef de l’Etat pour cette bonne idée »  a confié un patient.

Lire aussi-Togo : L’opération «Zéro cataracte » sur les rails

A termes, plus de dix mille (10 000) personnes souffrant de cataracte seront opérées. Et au moins 20.000 verres médicaux confectionnés sur place, seront offerts aux populations.

Les activités sont coordonnées sur le terrain par les équipes du Service de santé des armées en étroite collaboration avec le ministère de la santé, les acteurs locaux et des partenaires techniques français et indiens.

Les actions se déroulent en deux phases. Au prime abord dans les Centres hospitaliers régionaux (CHR) et après dans les localités reculées grâce aux blocs opératoires mobiles.

Présidence Tg

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :