Santé

Togo : la contractualisation booste le chiffre d’affaires des 7 hôpitaux

La réforme de  contractualisation en vigueur dans sept hôpitaux publics du pays depuis cinq ans enregistre une nouvelle performance. Le chiffre d’affaires du mois de mars 2022 a connu une hausse de 17% par rapport au même mois de 2021.

En effet, indique le ministère de la santé, le total des entrées réalisé par ces établissements publics de santé s’élève à 687 millions de F Cfa en  mars et  611 millions en janvier 2022.  Dans les détails, le CHR Dapaong a dépassé les 100 millions alors que le  CHU Kara a atteint 98.5 millions, dont 58.3 pour les actes médicaux.

Les centres hospitaliers régionaux de Sokodé et Atakpamé ont tous les deux dépassé les 70 millions et le CHP Notsè a atteint 41millions. Le grand mammouth qu’est le centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio (CHU SO) a réalisé 282 millions d’entrées sans les recettes de la morgue et des poches de sang et, la pharmacie  a atteint 104,7 millions de F Cfa.

Lire aussi-Togo-contractualisation : OIGH entre en action au CHP Notsè

Cette belle performance des sept hôpitaux contractualisés démontre selon le ministère de la santé que la réforme audacieuse reste et demeure un catalyseur pour un système de santé performant.

« L’augmentation des recettes s’explique par  la politique d’amélioration continue des méthodes et du contrôle  de la gestion exercée par le contractant », affirme-t-on.

Mise en branle par le gouvernement à travers le ministère de la santé, la réforme de contractualisation a consisté pour  l’Etat de signer un contrat avec une société spécialisée dans la gestion des hôpitaux.  Il ne s’agit pas d’une privatisation,  mais d’une assistance dans la gestion parce que la structure hospitalière reste et demeure publique avec son organigramme.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :