Uemoa

Sécurité aux Postes de Contrôle Juxtaposés (PCJ) de Cinkansé : le Commissaire Paul Koffi KOFFI tire la sonnette d’alarme

Une mission de suivi de l’exploitation et de la gestion des Postes de Contrôle Juxtaposés (PCJ) de Cinkansé (frontière entre le Burkina Faso et le Togo) a été effectuée le samedi 10 novembre 2018 par le Commissaire de l’UEMOA Paul Koffi KOFFI, en charge du Département de l’Aménagement du Territoire Communautaire et des Transports (DATC).

Cette visite avait pour objectif d’échanger sur les difficultés rencontrées dans l’exploitation et la gestion des PCJ avec notamment le représentant de Scanning Systems SA, concessionnaire des PCJ de Cinkansé, les services des contrôles du Togo et du Burkina Faso, les autorités locales et administratives ainsi que les associations des transporteurs et transitaires. Cette visite a également permis de faire la démonstration du dispositif d’interconnexion des systèmes informatiques douaniers et des procédures de contrôle.
Il s’agissait notamment pour le Commissaire de voir avec les autorités locales et les services de contrôles les difficultés qui persistent et entravent l’opérationnalisation effective des PCJ de Cinkansé.

A l’entame de son exposé, le Commissaire Paul Koffi KOFFI a invité le représentant du Concessionnaire à faire l’état des lieux suite aux recommandations issues de la réunion tenue en octobre 2018 notamment les préoccupations sécuritaires par la libération du site des PCJ de Cinkansé, de toute personne dont la présence est jugée non indispensable pour la facilitation des transports.

Pour sa part, le représentant de Scanning Systems SA a rassuré les autorités de l’UEMOA sur les dispositions sécuritaires avec notamment le renforcement du personnel de sécurité sur le site et la confection des badges permettant d’identifier les personnes afin de mieux contrôler les entrées et sorties. Le concessionnaire sollicite par ailleurs, l’accompagnement des autorités locales sur la sensibilisation du personnel ambulant et le soutien de l’UEMOA pour porter leur voix auprès des autorités gouvernementales.
Le Commissaire Paul Koffi KOFFI a loué les initiatives déjà prises par le Concessionnaire sur les préoccupations sécuritaires à l’intérieur et à l’extérieur du site ainsi que sur l’interconnexion des systèmes informatiques douaniers des deux Etats. Par ailleurs, il a invité Scanning Systems SA et les autorités locales et administratives à continuer les efforts de sensibilisation pour mettre fin aux difficultés qui persistent et entravent l’opérationnalisation effective des PCJ.

Les autorités locales et administratives ont toutes abordé dans le même sens que le Commissaire en assurant de veiller à la sécurité du site et d’interdire l’accès à toute personne dont la présence est non nécessaire.

Une visite du site des PCJ permettant au Commissaire d’échanger avec toutes les parties prenantes a mis fin aux travaux.
Pour rappel, aux fins d’aboutir à une meilleure facilitation des échanges en regroupant les formalités (transit, dédouanement, immigration, santé, phytosanitaire, etc.) à la frontière en un seul lieu, le Conseil des Ministres de l’UEMOA a adopté la Décision N°08/2001/CM/UEMOA du 26 novembre 2001 portant modalités de financement d’un programme communautaire de construction des Postes de Contrôle Juxtaposés (PCJ) aux frontières entre les Etats membres.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page