Développement

Togo : Affrontements meurtriers à Koussountou dans Tchamba 2

La nuit du 4 au 5 février 2022 a été très mouvementée à Koussountou, un village de la commune Tchamba 2 ( situé à 380 km au nord de Lomé). Et pour cause, des affrontements sanglants ont opposé  peulhs et autochtones  suite à un décès d’une dame victime d’un viol.

Selon les informations rapportées par la télévision publique (TVT), les heurts ont occasionné l’incendie de 25 cases appartenant aux peuhls, l’abattage de 101 bœufs avec son lot de blessés graves dans les deux parties.  Une personne a  aussi  trouvé la mort dans les combats et 333 peulhs ont été déplacés.

« Le crime est à condamner ainsi que l’abattage des bœufs. On ne doit pas se faire justice », a déclaré lors d’une réunion, le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Gal Yark Damehame, membre de la délégation ministérielle qui a effectué le déplacement de Koussountou sur demande du chef de l’Etat.

Il a saisi l’occasion pour sensibiliser la population sur la nécessité de préserver la paix et la cohésion sociale et ainsi, collaborer davantage avec les forces de défense et de sécurité, en cas de pareille situation.

Après les échanges, les deux parties (peulhs et autochtones) se sont engagés sur la voie de la paix, mais sera-t-elle durable?

Lire aussi-Togo : 1 mort et 17 blessés dans des affrontements à Niamtougou

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page