Diaspora

Terrorisme : le Togo va bénéficier de l’expertise de la Grande-Bretagne

En visite officielle à Lomé, le ministre britannique des Armées, James Stephen Heappey a eu une séance de travail mercredi 22 juin 2022 avec son homologue Togolais, Marguerite Essossimna Gnakade. A l’ordre du jour, la coopération militaire et l’exploration des pistes de collaboration contre le terrorisme et la piraterie maritime.

Contre la piraterie maritime et le terrorisme, le ministre britannique a estimé « urgentes » des actions visant à « adapter le format des Armées en vue d’opposer une réponse solide, cohérente et intégrée aux menaces multiformes actuelles ».

Il a par ailleurs engagé son département à accompagner les Forces armées togolaises dans les domaines du renseignement, de la formation aux savoir-faire spécifiques à la lutte contre le terrorisme et la piraterie maritime, dans le cadre d’un partenariat à venir entre les deux armées.

Le séjour en terre togolaise du ministre britannique des Forces armées est une étape d’une tournée qu’il entreprend depuis quelques jours dans les pays de la sous-région ouest-africaine pour s’imprégner des défis sécuritaires auxquels ils sont confrontés ; mais également pour envisager les moyens de les aider à y faire face.

La séance au Togo s’est déroulée en présence de Harriet THOMPSON, Ambassadrice du Royaume Uni, du Général de Brigade YARK Damehane, ministre de la sécurité et de la protection civile, du Général de Brigade MAGANAWE Dadja, chef d’état-major général des Forces armées togolaises ainsi que l’Inspecteur général des Armées, le Général de Brigade ADJITOWOU Komla, du Colonel APEDO Kodjo Ekpe, chef d’état-major général adjoint des Forces Armées Togolaises, du Capitaine de Vaisseau MAYO Kossi, chef d’état-major de la Marine Nationale ainsi qu’une forte délégation britannique dont l’attaché de défense du Royaume-Uni auprès du Togo.

Lire aussi-Coopération, Mali, Guinée : Faure Gnassingbé discute de tout avec Ouattara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page