Economie

Pendant 45 ans, la BOAD a financé 1 107 projets pour un montant total de 4 914.8 milliards de FCFA

(24hinfo)-La Banque ouest Africaine de développement (BOAD) fête ses 45 ans ce mercredi 14 novembre. Les activités ont été lancées à Lomé lors d’un forum de haut niveau sur l’énergie solaire par le président ivoirien, Alassane Ouattara, président en exercice de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA.

45 ans ça se fête. Pour marquer la célébration, la BOAD, bras financier des 8* Etats de l’UEMOA a mis les petits plats dans les grands pour organiser un forum à la hauteur de l’événement. Et c’est l’Hôtel 2 Février de Lomé, qu’elle a contribué à rénover qui a servi de cadre à des centaines de participants aux profils distincts.

Intervenant lors du lancement des activités, Christian Adovelande, président de la banque, est revenu sur les 45 ans de parcours de la banque et le bilan des projets financés.

Impliquée dans le financement de la plus part des grands projets de développement promus par ses Etats membres au profit du bien-être des populations, « la banque a investi plus de 5 200 milliards dans l’union pour la réalisation d’environ 1138 projets et drainé vers la région par effet de levier des investissements additionnels de 12 600 milliards F Cfa », a-t-il rappelé.

Sur cette même période, la banque a accompagne aussi bien les Etats et le secteur qui pour M. Adovelande « constitue un levier majeur dans les économies des Etats membres de l’Uemoa ».

AU 31 décembre 2017, la banque se situe à 10 83 milliards F Cfa de financement pour le secteur privé répartis entre institutions financières nationales et promotion des PME pour un montant de 268 milliards F Cfa, activités productives pour 691 milliards F Cfa et de prises de participations de 124 milliards de F Cfa.

Et depuis le 14 novembre 1973, date de sa création, elle a soutenu le développement des États membres en finançant 1 107 projets, pour un montant total de 4 914.8 milliards de FCFA, a rappelé dans son intervention, le président Ouattara, qui a par ailleurs salué les appuis de l’institution dans l’économie ivoirienne.
« C’est en particulier grâce à la BOAD que nous avons pu boucler le financement du Pont Henri Konan Bédié, le 3e Pont d’Abidjan et de l’échangeur, deux ouvrages qui font la fierté des Ivoiriens », a-t-il dit.

Parlant du thème choisi pour le forum de haut niveau, activité majeure de cette célébration, à savoir Energie solaire dans l’économie des pays, le dirigeant ivoirien a déclaré que « la diversification et l’industrialisation de nos économies, à travers notamment la transformation de nos matières premières passent impérativement par l’accroissement de nos capacités de production électrique ». « Les énergies renouvelables, notamment solaires sont une solution permettant à la fois d’augmenter notre capacité de production électrique, de respecter les engagements pris lors de la COP21 et d’avoir un coût de production soutenable pour nos finances publiques, nos populations », a-t-il dit.

Evoquant le cas de son pays, M. Ouattara a informé avoir mis en place, un Programme Électricité Pour Tous, dont l’objectif est de permettre aux populations à faibles revenus d’avoir de l’électricité à domicile, avec un apport initial de 1000 FCFA.

« Avec un apport initial de 1000 FCFA, les bénéficiaires du « Programme Électricité Pour Tous » disposent d’un branchement électrique et d’un abonnement au réseau électrique dont le coût total, d’environ 150 000 FCFA, sera payé sur une période de 10 ans », a-t-il soutenu.

La cérémonie d’ouverture du forum et du lancement des activités s’est poursuivie avec la visite des stands des organisations et institutions spécialisées dans le solaire et la coupure du gâteau d’anniversaire.

A l’ordre du jour de cette célébration de différents panels autour des sous- thèmes comme, faire décoller et développer l’économie du solaire en zone Uemoa , finance climat et mobilisation de ressources , témoignages croises sur fond d’expériences.

*Bénin.
Burkina Faso.
Côte d’Ivoire.
Guinée-Bissau (depuis le 2 mai 1997 )
Mali.
Niger.
Sénégal.
Togo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page