Faits divers

Togo : 7 enfants tués dans l’explosion d’une mine à Natigou (Savanes)

La menace terroriste prend de l’ampleur dans la région des savanes au nord du Togo. Selon les informations rapportées par la radio locale Motaog, un convoi d’enfants a sauté sur une mine artisanale samedi 9 juillet  2022 aux environs de 23heures à Natigou, un canton situé à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Dapaong.

Les premiers bilans avancés font état de sept enfants décédés sur place et deux autres gravement blessés. Un secours a été immédiatement dépêché sur les lieux.

L’un des parents des victimes sous le choc contacté par la radio Motaog décrit une scène effroyable et difficile à supporter.

“Nous avons été réveillés par une forte explosion dans la nuit tardive, nous n’avons jamais entendu ce genre de détonation ,la peur au ventre lorsqu’on s’est dirigé vers les lieux nous avons vu les corps de nos enfants par terre, c’est difficile de les identifier immédiatement. Nous avons fait appel au secours à Dapaong, c’est ambulance qui est venue chercher sept corps et deux blessés tôt ce matin…J’ai mes enfants parmi eux », confie tristement le parent.

Lire aussi-Togo : le gouvernement décrète l’état d’urgence sécuritaire dans les savanes

Sous contrôle militaire 

Le 13 juin 2022, le gouvernement a décrété pour la région l’état d’urgence sécuritaire suite à l’attaque terroriste « la première meurtrière » perpétrée contre le poste avancé  de Kpékpakandi dans la préfecture de Kpendjan  dans la nuit du 10 au 11 mai 2022  et qui a entrainé la mort de huit soldats togolais et 13 autres blessés.

Les assaillants auraient perdu une quinzaine de personne selon le ministre de la sécurité et de la protection civile du Togo, général Yark Damehane.

L’état d’urgence vise à créer un environnement et les conditions propices aux mesures administratives et opérationnelles nécessaires à la bonne conduite des opérations militaires, au maintien de l’ordre et de la sécurité dans cette région.

Lire aussi-Des terroristes aperçus à la frontière Togo-Ghana dans les Savanes

Mais aussi à renforcer  la célérité de la prise des décisions et faciliter une meilleure agilité des services publics et des forces de défense et de sécurité.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page