Flash Info

Togo : 5 milliards seront débloqués pour la gratification exceptionnelle des enseignants

Le gouvernement togolais a renoué mercredi 9 février 2022 à Lomé, les discussions avec les acteurs du système éducatif en promettant l’allocation d’un crédit de 5 milliards de F Cfa pour le paiement aux enseignants de la gratification exceptionnelle promise  en 2018.

Selon le communiqué final de la séance, il est précisé d’entrée que la rencontre intervient  quelques jours après la réception par le gouvernement des conclusions de l’évaluation de l’accord signé en 2018 entre l’exécutif et les acteurs du secteur . « A cette occasion, le gouvernement a pris acte des constats et des conclusions formulés par le comité de suivi et d’évaluation en ce qui concerne, entre autres, les progrès et avancées enregistrés dans la mise en oeuvre du protocole d’accord, les défis et enjeux persistants dans ce secteur fondamental de la vie nationale », peut-on lire. 

Et,  après avoir analysé minutieusement le rapport, il  a proposé l’adoption d’un mémorandum d’entente, indiquant clairement les mesures et les actions qui seront poursuivies pour répondre aux besoins prioritaires du système éducatif.

Lire aussi-Togo : des enseignants mécontents soumettent 2 doléances au gouvernement

A cette occasion, le gouvernement a annoncé au titre de la gratification exceptionnelle aux enseignants, « sa volonté d’allouer un crédit exceptionnel d’un montant de 5 milliards de francs CFA qui couvrira la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2025 ».  Une partie des fonds ira aux enseignants fonctionnaires sous forme d’allocation annuelle non indexable sur la période visée et le reste sera converti en  une aide aux enseignants volontaires des établissements scolaires publics selon des critères à définir par le gouvernement et à améliorer la subvention de l’Etat à l’enseignement confessionnel.

Le crédit exceptionnel s’ajoute à d’autres mesures que « le gouvernement s’engage à poursuivre en faveur du secteur de l’éducation, notamment le recrutement d’environ 3000 enseignants et de 250 élèves enseignants des filières scientifiques au cours de l’année 2022, la construction de salles de classe dont 5000 pour 2022 », conclut le communiqué final.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page