Flash Info

Togo : le championnat militaire et paramilitaire de PO et MCO-TIR se poursuit

Les premiers championnats militaires et paramilitaires de parcours d’obstacle et de marche commando-tir ont démarré le mardi 16 août au Camp militaire du 3ème Régiment d’Infanterie (RI) de Témédja.

La première journée de la compétition a été marquée  par la discipline de parcours d’obstacle. Ainsi, les athlètes des dix-sept corps militaires et paramilitaires concurrents,  transportant une charge de 23kg ont parcouru un circuit de 500 m semé de 20 obstacles. Au bout du suspens, c’est le 3ème RI qui remporte la première place avec un chronomètre de 4mn 09s. Il a été talonné par la GN (4mn21s) et le RCGP (4mn35s), classés respectivement 2ème  et 3ème.

Le président du comité d’organisation, le Lieutenant-colonel commandant du 2ème secteur militaire et chef-corps du régiment d’infanterie de Témédja, Kadanga N’Guwaki a indiqué que les championnats militaires et paramilitaires de parcours d’obstacle et de marche commando-tir hommes de cette édition sont les tout-premiers du genre qui viennent étoffer la liste des disciplines retenues pour les championnats des forces de défense et de sécurité.

Lt-col Kadanga a exprimé sa reconnaissance à toute la chaîne de commandement des FAT et au chef de l’Etat pour avoir porté le choix sur la caserne du 3ème RI pour accueillir cet évènement. Il a invité les athlètes des différentes équipes à cultiver les valeurs essentielles de leur noble métier et du sport, en faisant preuve de discipline et d’honnêteté.

Lire aussi-Togo-Championnat militaire : le RCP gagne l’épreuve du « Parcours d’Obstacles »

Le commandant du 2ème secteur militaire a exhorté les membres du jury à faire montre d’impartialité, d’objectivité et de justice pour la réussite de cette première édition.

En lançant la compétition, le colonel commandant de la 1ère région militaire, Mongorgou Monigbéni a, au nom du chef d’état-major général des FAT, souligné que la marche commando-tir et le parcours d’obstacle sont des disciplines purement militaires qui entrent dans l’entrainement et la mise en condition physique des troupes. Il a précisé que ces différentes disciplines sont, en effet, des épreuves qui requièrent les qualités de combattant, permettant de se mesurer à des adversaires avec des armes égales et dans des conditions loyales déterminées par un règlement communément partagé et respecté de tous.

« Nous comptons sur la bravoure des athlètes pour avoir des meilleurs records dans ces nouvelles disciplines car, les forces de défense et de sécurité sont un vivier de talents capables de servir l’élite du sport togolais », a rassuré le colonel commandant de la 1ère région militaire.

Au total, dix-sept unités militaires et paramilitaires ont pris part à cette première édition organisée par les Forces Armées Togolaises (FAT). Il s’agit du Corps des agents des eaux et forêts (CAEF), du 25ème Bataillon blindé (BB), de l’Armée de l’air (AA), du Régiment blindé de reconnaissance et d’appui (RBRA), du 1er Bataillon d’intervention rapide (BIR), du 23ème Bataillon d’infanterie motorisé (BIM), du 2ème Régiment d’infanterie (RI), du Régiment de soutien et d’appui (RSA), du 3ème Régiment d’infanterie (RI), du Régiment parachutiste commando (RPC), de la Marine nationale (MN), de l’Office togolais des recettes (OTR), du Régiment commando de la garde présidentiel (RCGP), de la Police nationale (PN), du Corps des sapeurs-pompiers (CSP), du 1er Régiment d’infanterie (RI) et de la Gendarmerie nationale (GN).

Avec ATOP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page