Justice

Coupe du monde 2022 : un groupe sénégalais attaque New World TV en justice

Le groupe sénégalais E-Media Invest vient de saisir le tribunal arbitral de Zurich en Suisse pour résiliation par la chaîne togolaise  New World TV, du contrat de diffusion en clair de 28 matches (sur 64 au total) de la coupe du monde 2022 en Afrique francophone.

C’est en mars 2021 que, New World TV (NWT) a remporté le marché de diffusion des matchs de la coupe du monde Qatar 2022 en Afrique francophone  pour environ 15 millions d’euros auprès de la FIFA.  Et, pour remplir son cahier de charge, la société  togolaise a lancé un appel d’offres visant à sélectionner un opérateur du secteur pour s’assurer de la diffusion.  C’est ainsi qu’en juin 2022,  elle a retenu et signé avec le groupe sénégalais E-média Invest un contrat de diffusion, qui, sera résilié plus tard (début août)  et (ré)attribué à la chaîne nationale sénégalaise publique RTS.

Selon Jeune Afrique qui cite l’avocat de  NW TV,  Louis Biyao  basé à Paris, « les responsables d’E-Media  avaient adressé des documents censés démontrer qu’ils avaient fait le nécessaire pour verser dans les délais requis la somme correspondant à l’achat des droits. Mais en l’absence d’un paiement effectif, le mandataire, la société Media Business Solutions (MBS), leur a envoyé une mise en demeure, à la fin de juillet, puis une lettre de résiliation le 1er août ».

Ce que contestent les dirigeants d’E-Media qui arguent aussi qu’aucune résiliation de la concession obtenue via l’appel d’offres ne leur avait été transmise au préalable.

Dans cet imbroglio, le groupe privé sénégalais a décidé de se tourner vers la justice pour se faire entendre. Affaire à suivre.

Lire aussi-RGPH-5 : la Banque mondiale met des véhicules à la disposition du Togo

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page