Justice

Togo : 15 magistrats promus par le président Faure Gnassingbé

Quinze magistrats  ont reçu le 15 mars 2022 une promotion à différents niveaux de l’appareil judiciaire, selon un décret présidentiel  de nomination. Les juridictions concernées sont la Cour suprême, la cour d’appel de Lomé, des tribunaux de Lomé, de Kara et de Mandouri.

Selon l’acte officiel, trois magistrats  à la cour d’appel de Lomé  sont nommés à la Cour suprême. Notamment  Ernest Koffi Bignang, précédemment président de la chambre d’accusation de la cour d’appel de Lomé, nommé conseiller à la chambre judiciaire de la Cour suprême dirigée par le Magistrat hors hiérarchie Abdoulaye Yaya.

Awoulmère Karenkou Nayo quitte aussi la cour d’appel de Lomé pour  la chambre administrative de la CS pour le poste de conseiller de même titre que  Séla Polo qui devient avocat général au parquet de la Cour suprême.

A la Cour d’appel de Lomé, le magistrat  Awal Ibrahim de premier degré, deuxième groupe, quatrième échelon précédemment conseiller à la Cour d’appel est nommé vice-président de la même cour.

Essodon Ali, précédemment  substitut du procureur général près la cour d’appel de Lomé, remplace Ernest Koffi Bignang à la présidence de la chambre d’accusation de la cour d’appel.

Au tribunal de Lomé, Abli Poutouli devient doyen des juges d’instruction.

Enfin, Ignéza Komlan, précédemment juge d’instruction au tribunal de Kara, prend la présidence du tribunal de Mandouri.

Lire aussi-Togo : le Magistrat Adamou Beketi convoqué devant le CSM

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page