Santé

Togo : Bientôt des USP modernes pour Sagbièbou et Nagbéni

La ministre déléguée chargée de l’Accès universel aux soins, Dr. Maméssilé Aklah Agba-Assih,  a lancé  lundi 17 octobre 2022, les travaux de rénovation des Unités  de  Soins Périphérique (USP) de Sagbièbou et de Nagbéni dans les districts sanitaires de l’Oti-Sud et de Oti au nord Togo.

Le coup d’envoi des travaux  marque l’opérationnalisation du projet « Service de Santé Essentiels de Qualité pour une Couverture sanitaire Universelle (SSEQCU) initié par le gouvernement. Son objectif est d’améliorer  les conditions de vie de santé des populations et le plateau technique des formations sanitaires.

A Sagbièbou, les travaux seront exécutés en quatre mois par l’entreprise Décima et le bureau de contrôle est assuré « AZ consult ». Par contre à Nagbéni, les travaux de construction et de rénovation sont exécutés par l’entreprise Nouvelle Africaine pour le Développement(NAD) avec le même bureau de contrôle. Partout, ces  travaux seront supervisés et coordonnés par Pr. Banyi Aklesso et l’ingénieur génie civil du ministère des Travaux Public, Lebigaza Meindou.

Lire aussi-Togo : le village de Kpierik (Tandjouaré) dispose désormais d’une USP

Présentant  l’exécution des travaux à l’assistance,  Lebigaza a fait remarquer  que, que ce soit à sagbièbou ,  Nagbéni et les autres sites, il est prévu la réhabilitation du bâtiment de la médecine , de la maternité, de celui du logement de la sage-femme et du responsable.

Selon l’ingénieur, il est envisagé la reprise  de la toiture y compris le plafond, le colmatage des fissures, le revêtement en carreaux au mur et au sol,  la révision de l’installation électrique, la reprise totale de la peinture. Il est aussi prévu la construction d’une pharmacie, des paillotes de sensibilisation et de vaccination, d’un incinérateur   de déchets de  type Montfort et d’un bloc latrine à fosse septique de six cabines.

La livraison est prévue pour février 2023.

Intervenant lors de la cérémonie, la ministre déléguée, Dr. Agba-Assih a fait savoir que le chef de l’Etat est soucieux du bien-être des populations, raison pour laquelle ce projet a été mis en œuvre pour permettre à la base l’accès facile aux soins de qualité et à moindre coût.  Elle a précisé que ce projet découle du programme d’urgence sécuritaire de la région des Savanes qui prend en compte plusieurs volets, notamment, les questions en lien avec la santé, l’accès à l’eau potable, l’électricité et l’emploi des jeunes.

« La construction et la réhabilitation des centres de santé constituent la première phase de ce projet », a-t-elle souligné, tout en ajoutant que la deuxième phase concernera l’élargissement de l’assurance maladie aux groupements et coopératives des zones rurales.

Avec Atop

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page