Société

Terrorisme : des armes vont crépiter dans le quartier administratif à Lomé

Jeudi 20 octobre 2022 prochain, se déroulera dans le quartier administratif à Lomé, un exercice de simulation de sécurisation en cas d’attaque terroriste impliquant notamment l’usage de munitions. L’opération devrait mobiliser des éléments de l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie nationale (USIG), du Groupement d’Intervention de la Police Nationale (GIPN) et du Groupe d’Intervention Léger Anti-terroriste (GILAT).

Organisée conjointement par le ministère de la sécurité et de la protection civile et , celui des armées,  l’opération vise à renforcer les capacités des forces locales d’intervention participant à la lutte contre le terrorisme.  Objectif : assurer une meilleure sécurité à la communauté togolaise et étrangère face aux menaces pouvant peser sur sa sécurité.

« Cet exercice grandeur nature se tient dans le cadre de la formation des forces de sécurité, consacrée aux techniques d’intervention spécialisées », précise un communiqué rendu public, à cet effet, par le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le Général Yark Damehanne, qui  appelle les populations à « ne pas céder à la panique pendant cette période. »

L’exercice de simulation d’une attaque terroriste vise aussi à tester l’efficacité du dispositif de sécurité dans la ville.

Lire aussi-Togo-Terrorisme : l’état d’urgence sécuritaire prorogé de six mois

Lire aussi-Togo-Simulation d’attentat : deux terroristes ouvrent le feu à l’hôtel Sarakawa

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page