Social

Togo : l’autorité élève [encore] la voix contre les nuisances sonores

En dépit des mises en garde et des interpellations, les nuisances sonores dans les lieux de cultes  sont toujours d’actualité. Mercredi 5 janvier 2022, les organisations religieuses ont été saisies par la direction des cultes pour y mettre fin au risque de voir s’appliquer les sanctions.

Dans sa lettre, le Directeur des cultes Bédiani Belei  n’est pas allé  par quatre chemins pour informer  des risques de fermeture qui pèse désormais sur les lieux de culte réfractaires.

« Il m’a été donné de constater des nuisances sonores par les lieux de culte sur toute l’étendue du territoire. De nombreuses plaintes ont été enregistrées au cours des derniers mois et nos propres constatations nous révèlent une rupture de l’accalmie observée pendant un certain temps », souligne le directeur qui  attire l’attention  des organisations sur les conséquences de la situation notamment :  trouble à la tranquillité publique et exposition des fidèles et riverains aux dangers des bruits.

Lire aussi-La police des cultes passe à l’acte, les pasteurs frelatés devraient se reconvertir

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page