Développement

Togo : Le projet « Rêve-Citoyen » pour lutter contre l’extrémisme

Le projet « Réduction de l’extrémisme violent par le renforcement de la participation citoyenne des jeunes au niveau local dans neuf communes » financé par l’ambassade des Etats-Unis  a été lancé, vendredi 11 novembre à Sokodé, dans la commune de Tchaoudjo1.

D’une durée de dix mois, le projet « Rêve-Citoyen »  sera exécuté dans les communes de Tône 1, Kpendjal 1, Kpendjal-Ouest 1, Oti 1, Kéran 1, Tchaoudjo1, Tchamba1, Anié1, et Agoè-nyivé 4. Son objectif est de réduire le risque de violence extrémiste en augmentant la participation politique des jeunes et en favorisant le dialogue communautaire, la transparence et la responsabilité des élus locaux.

Porté par le consortium Centre Afrika Obota Togo (CAO-Togo) et Citoyen sans Frontières (CSF), il s’inscrit dans le cadre du renforcement de la lutte contre l’extrémisme violent et la résilience face à ce phénomène.

Pour l’occasion, le directeur de la Décentralisation et des Collectivités Locales, Pali Essossinam a souligné que ce projet permettra de relever un double défi. Celui d’augmenter la participation et la contribution des femmes et des jeunes dans l’économie et la gestion de leur localité, et le défi de transformer les systèmes de gouvernance des administration locales, afin qu’ils soient à même d’inclure toutes les compétences locales dans la conception, la mise en œuvre et le suivi des projets de développement au niveau local.

Lire aussi-La tolérance et la concorde pour lutter contre l’extrémisme religieux

La chargée de Programme de formation et d’éducation à la section des Affaires publiques de l’ambassade des USA au Togo, Sarah Goe, a souligné le bienfondé du projet « Rêve-Citoyen » qui permettra de consolider la paix et la cohésion sociale à travers une meilleure participation et contribution citoyenne des jeunes.

Lire aussi-Extrémisme violent au Togo : les conducteurs de taxis motos veulent jouer leur partition

Avec ATOP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page