Développement

Togo : l’intégration de la femme au métier de l’armée en débat à l’UK

Une conférence-débat, placée sous le thème : « Genre et développement : de l’intégration de la femme au métier de l’armée », s’est tenue le jeudi 30 juin 2022 dans l’agora 21 janvier 2004 au campus sud de l’Université de Kara. Elle a été organisée par l’Université en collaboration avec le ministère des Armées.

Cette activité vise à informer la communauté universitaire sur la place de la femme dans le métier de l’armée. La séance a été modérée par Hugues Komivi Koba, ingénieur en information et communication, qui avait comme panelistes trois éminentes personnalités notamment, Dr Prénam Houzou-Mouzou, Médécin Commandant des forces armées Togolaises, Dr Essohouna Tanang, Maître-Assistant en histoire contemporaine et Félix Yao-Kondoh, Coordonnateur du réseau des ONG et associations de la Kara.

Tout a commencé par des questions interactives entre le modérateur et ses invités au plateau avant de donner la parole aux participants. Ces panelistes ont, tour à tour, éclairé la lanterne des participants sur les enjeux inhérents à l’intégration des femmes dans le métier de l’armée. Ainsi, à l’issue de l’intervention des trois panelistes, il ressort, entre autres, que les femmes ont fait leur entrée au sein de l’armée Togolaise pour la première fois en 2007 et, à ce jour, leur  taux d’insertion dans tous les corps est de 7%.

Pour Prénam Houzou-Mouzou médécin commandant des forces armées Togolaises et unique femme du panel de cette conférence « le métier des armées est un métier comme tout autre, il n’a rien d’extraordinaire. Il suffit d’avoir la volonté, de respecter la hiérarchie et de faire les choses comme cela se doit. J’invite ainsi la junte féminine à ne pas se faire de souci une fois qu’elle est tentée d’exercer dans ce secteur ».

Lire aussi-Burkina Faso : l’appel du président Kaboré Roch à l’armée

Félicité Djapiongue, étudiante au département de Géographie a, pour sa part, souligné que : « cette conférence m’a permis d’abord de changer de cadre de réflexion et aussi de découvrir des pistes qu’une fille peut explorer si elle s’intéresse au métier de l’armée ».

Rendez-vous est pris pour la prochaine édition.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page