Economie

Journée mondiale de lutte contre la corruption. Où en est le Togo?

(24hinfo)-Le monde entier a célébré dimanche, 9 décembre, la Journée Internationale de Lutte contre la Corruption placée sous le thème : «Uni contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité». Au Togo, elle a été célébrée par la Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HAPLUCIA), et ses partenaires hier 10 décembre, à Lomé, sous le thème : «Bilan de la lutte contre la corruption».

La manifestation a été marquée entre autres par la présentation de l’état des lieux de la corruption et les infractions assimilées au Togo, ainsi que le bilan de la lutte anti-corruption et les actions de l’OTR dans cette lutte.

La corruption est l’un des fléaux mondiaux qui retardent le progrès économique et social des Etats du monde et en particulier, de l’Afrique comme le Togo. Chaque année, 1000 milliards de dollars sont versés en pot-de-vin tandis que 2600 milliards de dollars, soit plus de 5% du PIB mondial, sont détournés.

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) estime que dans les pays en développement, le montant des fonds soustraits de leur destination par la corruption est 10 fois plus élevé que celui de l’Aide Publique au Développement (APD) 2. Le PNUD considère ce fléau comme une carence de la gouvernance.

Pour combattre ce mal du siècle, le Togo s’est engagé depuis 2010 dans un processus de réformes dans le but de promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion de la chose publique.

A l’occasion, le message de circonstance du secrétaire général de l’ONU a été relayé à l’assistance par le représentant du Représentant-résident du PNUD au Togo, M. MactarFall. Message dans lequel les Nations Unies réaffirment leur engagement à mettre fin à la malhonnêteté qui menace la mise en œuvre du programme 2030 et les efforts visant à instaurer la paix et assurer la prospérité de tous sur la planète.

https://twitter.com/PnudTogo/status/1072248314056376322

Ce message est une invite à tous à prendre des mesures énergiques pour éradiquer le fléau, dans l’optique de l’atteinte des ODD, entendu que la corruption porte en elle-même les freins du développement.

M. Fall, pour sa part, a salué la vision et l’engagement des autorités togolaises qui ont mis en place la HAPLUCIA dont les actions s’inscrivent parfaitement dans le cadre des dispositions de l’article 6 dans la convention sur la corruption.

Les représentants de l’Union Européenne, de la Banque Africaine de Développement et le Contact au Togo de Transparency International ont dit être aux côtés du Togo dans le cadre des réformes économiques et réaffirmé leur engagement à accompagner les autorités dans la lutte contre la corruption.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :