Education

EPP Sessaro : 2 directeurs démis de leur fonction pour faute grave

Au lendemain du drame sur le décès d’une élève mordue par un serpent dans le champ d’un enseignant de l’école primaire publique de Sessaro dans la préfecture de Sotouboua, les directeurs du groupe A et B ont été démis de leur fonction et muté dans un autre établissement comme chargés de cours.

De fait, Wassiké Piyalou et Pallé Alakim directeurs  à EPP Sessaro, sont relevés de fonction et respectivement mutés à l’EPP N’Djanvez et EPP Nabou  pour exploitation des apprenants à des « fins personnelles ».

En avril 2021, le ministre des enseignements primaire, secondaire et technique, Pr Dodzi Kokoroko avait interdit le recours aux élèves pour des travaux champêtres.

« Il m’est revenu que des enseignants et certains membres des comités APE et COGERES, utilisent à des fins personnelles, des élèves pour des travaux champêtres et autres corvées (ramassage de sable, de gravier, de bols, etc.)  Non seulement ces activités empiètent sur le temps des études des apprenants, mais elles les exposent aussi et surtout aux dangers de toute sorte », a relevé le ministre.

Qui rappelle que « même si des activités génératrices de revenus et des travaux manuels à caractère éducatif et entrepreneurial, sont autorisés et encouragés dans le cadre des projets d’établissement, ils ne doivent pas être orientés à l’avantage et au profit d’un chef d’établissement, d’un enseignant ni d’un parent d’élève », rappelle Kokoroko.

Lire aussi-Libre opinion. Agnès et les sacs pics: une histoire de conservation du niébé

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :