Education

UK : Le commissaire Pitémnéwé Kadja désormais planificateur

Le  commissaire principal de Police Pitémnéwé Hodabalo Kadja a ouvert mardi 23 février 2021 le bal des soutenances de la  première promotion du master en planification du développement à l’Université de Kara (située à 420 km au nord de Lomé).  Au total, 55 étudiants passeront devant le jury pour défendre leur mémoire de fin de formation.

« Analyse de l’effet des politiques  publiques de sécurité sur la croissance économique  au Togo ». Tel est le thème choisi par l’impétrant, fonctionnaire de la Police nationale Pitémnéwé Hodabalo Kadja pour décrocher son Master II avec mention très bien (17/20).

Masqué, crise de covid-9 oblige et bien droit devant son ordinateur projeté sur un écran géant, il a su défendre avec  diplomatie mais aussi  réserve  son thème  brillamment  devant le jury en présence de quelques-uns de ses collègues.

« Généralement on nous dit que le secteur de la sécurité est improductif parce qu’il ne rapporte pas de ressources financières, mais à travers ce thème, nous avons démontré sur la base d’une étude  menée sur la période de 1998 à 2019 que  le secteur crée les conditions  d’une économie florissante. Sur cette  même année, les dépenses  publiques de sécurité ont impacté positivement  et significativement la croissance économique »,  a expliqué l’impétrant.

Lire aussi-Lacs 1 : lancement du projet pilote de décentralisation et localisation des ODD

A la fin de son analyse,  il a formulé des recommandations qui vont de  l’adoption d’une loi d’orientation de programmation pour la sécurité intérieure à une meilleure définition des politiques publiques en matière de sécurité, la redéfinition de la doctrine d’emploi des forces de sécurité et de défense, le renforcement de la prévention du terrorisme et de l’extrémisme violent et enfin le renforcement des capacités des administrations concernées en planification et gestion axée sur les résultats.

 Une formation complète 

Le démarrage des soutenances intervient à la satisfaction  du président de l’Université de Kara dont l’institution a bénéficié de l’appui du PNUD, des ministères de l’administration territoriale et du Plan  dans la mise en oeuvre. « Cette formation a été une lourde responsabilité que l’Université de Kara a accueillie avec beaucoup d’appréhension et le souci constant de la mener à bon port. Aujourd’hui, ces soutenances couronnent l’évaluation des acquis en matière de planification », a déclaré le  président, Professeur Komla Sanda.  

« Nous sommes très satisfaits du résultat obtenu de notre soutenance. La formation à l’Université de Kara a été complète, de bonne qualité et répond à nos attentes », a  souligné le commissaire  Pitémnéwé Kadja.

Soulignons que les  soutenances prennent  fin le jeudi, 25 février 2021.

24heureinfo avec Armel Lakaza à Kara

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page