Flash Info

Togo : la Cour de Justice de la Cédéao rejette une requête de Fabre

La cour de justice de la Cédéao a rejeté la requête déposée par le président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre, alors candidat à la présidentielle de février 2020 pour exiger la recomposition de la Cour Constitutionnelle. L’opposant sera situé le 17 juin prochain sur la seconde requête  portant  inéligibilité du président Faure Gnassingbé à briguer un nouveau mandat.

« L’ANC regrette la décision de rejet de la requête aux motifs que le requérant n’aurait pas apporté la preuve de préjudices directs et personnels »,  affirme Jean-Pierre Fabre devant la presse mercredi 13 avril 2022 à Lomé, précisant que la Cour sous-régionale aurait perdu de vue q »u’en dehors de la personnalité du candidat de l’ANC, ce sont les droits humains des Togolais qui sont directement touchés ».

Suite à ladite décision, le parti ANC demande alors aux autres formations politiques une collaboration à « œuvrer de concert pour obtenir des réformes en profondeur du cadre électoral permettant des élections libres et équitables au Togo ».

Sur la seconde requête qui porte sur l’inéligibilité du président Faure Gnassingbé à briguer un nouveau mandat  en 2020, la Cour rendra sa décision finale  en juin prochain.

Lire aussi-Togo : l’ANC de Fabre fait son entrée à la CENI

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page