Politique

Togo : le Lt-Col Latiembé Kombaté va commander Koundjoaré et le 2ème BIR

Commandant de l’opération Koundjoaré au nord Togo depuis le 4 août 2022, le Lieutenant-colonel Latiembé Kombaté vient d’être propulsé à la tête du deuxième bataillon d’intervention rapide (2ème BIR). La passation de commandement a été faite lundi 29 août 2022 lors d’une cérémonie présidée par le chef d’état-major de l’Armée de terre, colonel Kolemagah Kassawa.

C’est par la formule  habituelle : « officiers, sous-officiers et militaires du rang du 2ème Bataillon d’Intervention Rapide, de par le Président de la République, chef des Armées, vous reconnaîtrez désormais pour chef, le Lieutenant-colonel KOMBATE Latiémbé ici présent et vous lui obéirez en tout ce qu’il vous commandera pour le bien du service, l’exécution du règlement militaire, l’observation des lois et le succès des armes du Togo » que le Chef d’état-major de l’armée de Terre, a investi le nouveau commandant du deuxième bataillon d’intervention rapide -(BIR).

« Votre retour à cette unité de choc n’est pas un hasard. Sachez que la haute hiérarchie place sa confiance en vous afin de lutter contre le fléau de terrorisme qui gangrène notre pays. Les FAT comptent sur votre compétence et votre goût de l’action pour contenir derrière elles, la menace terroriste » a-t-il martelé avant de procéder à la remise de la fiche de commandement du 2ème BIR au nouveau chef de corps qui s’est engagé en retour, à servir son unité avec équité et rigueur pour le succès des armées.

Notons que le Lieutenat-colonel KOMBATE Latièmbé a été nommé par arrêté le 26 juillet 2022.

Précédemment Chef de corps du Régiment Parachutiste Commando (RPC) où il a passé un (01) an et six (06) mois, le Lieutenant-Colonel KOMBATE Latièmbé a commandé d’avril 2002 à septembre 2010, le Centre National d’Entraînement Commando (CNEC) avant de devenir en octobre 2014, chef de corps du 2ème BIR d’où il sera plus tard, projeté à Kara pour prendre les rênes du RPC. Il est issu de la première promotion de l’Ecole de Formation des Officiers des Forces Armées Togolaises (EFOFAT – Pya), sortie d’école en 1998.

Il fit un stage d’application de commandant de détachement spécial en Chine en 1999 et un brevet d’instructeur des techniques commando qu’il obtint en 2002 à Mont-Louis en France. En 2007, il obtint un diplôme d’Instructeur des Techniques d’Intervention opérationnelles Rapprochées (TIOR) à Fontainebleau en France avant de recevoir en 2012, un Diplôme d’état-major de Libreville au Gabon et d’être breveté du Collège Royal de l’Enseignement Militaire Supérieur communément appelé école de guerre au Maroc en 2017.

Lire aussi-1er BIR : Le Lt-col Tchangani Atafaï prend le commandement

Il jouit donc d’une bonne expérience personnelle grâce à sa rigueur et à son sens du travail bien accompli.
Au titre des ses missions nationales et internationales de nombreuses médailles honorifiques. C’est bien à juste titre qu’il a été projeté de nouveau chef de corps du 2e BIR et qu’il est reçu du Colonel Chef d’Etat-major de l’armée de Terre sa fiche de commandement le consacrant définitivement, chef de corps du 2e BIR.

Il faut préciser que le 2e BIR a été relocalisé en lieu et place du 4e RI dont il occupe désormais les locaux et les missions à NIOUKPOURMA dans la région des savanes et précisément dans la ville de Dapaong et ses environs.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :