Politique

Togo : les députés autorisent l’adhésion à l’accord sur les stocks chevauchants

Mardi 22 mars 2022 à Lomé a été votée à l’unanimité des députés de l’Assemblée nationale, l’adhésion du Togo à l’Accord portant application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982 relatives à la conservation et à la gestion des stocks de poissons dont les déplacements s’effectuent tant à l’intérieur qu’au-delà de zones économiques exclusives (stocks chevauchants) et des stocks de poissons grands migrateurs. La séance a été présidée par  Yawa Djigbodi Tsègan en présence du ministre Kokou Tengué de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière.

En effet, la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 permet aux Etats côtiers d’exercer des droits souverains exclusifs aux fins de l’exploration, de l’exploitation, de la conservation et de la gestion des ressources halieutiques à l’intérieur d’un périmètre donné.

Pour le Togo, cette adhésion permettra au gouvernement de renforcer la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée dans son espace maritime en vue d’assurer une gestion durable des ressources halieutiques et de garantir une pêche responsable. La décision permet au pays  de se hisser parmi les Etats disposés à pratiquer la pêche responsable.

De ce faite, assure le ministre Tengue,  le Togo s’engage à intégrer les préoccupations liées audit accord dans sa législation, ses politiques, plans et stratégies de développement. Egalement, Lomé prend  l’engagement de renforcer la coopération halieutique régionale et internationale, et à prendre des mesures qui garantissent l’efficacité des règles sous-régionale, régionale et mondiale de conservation et de gestion durable des ressources halieutiques.

« Notre pays va pouvoir saisir toutes les opportunités qu’offrent les mécanismes financiers et technologiques mises en place dans le cadre de cet accord, pour relever certains des défis de son segment de pêche maritime », a fait comprendre le ministre.

Lire aussi-Frontières maritimes : arrangements provisoires entre le Togo et le Ghana

A la fin de la séance, la présidente de l’Assemblée nationale,  Yawa Djigbodi Tsègan a remercié ses collègues pour la richesse des débats et l’excellente qualité des travaux avant de féliciter le gouvernement pour son engagement à promouvoir l’économie bleue, en luttant efficacement contre la pêche non déclarée et non réglementée.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page