Economie

Des producteurs d’igname de l’Anié et de l’Ogou se forment sur les techniques de production

Des producteurs d’igname des préfectures de l’Anié et de l’Ogou prennent part du 7 au 15 septembre à Anié, à une formation sur les nouvelles techniques de production de l’igname. 

Cette session fait partie d’une série de formations. Ces formations sont  à l’actif de l’Association Volontaire pour le Développement Intégral (AVDI)  en collaboration avec le cabinet « Centre de Représentation et d’Exploitation des Produits » (CREP-TOGO). L’initiative a été financée par le Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnel (FNAFPP).

L’objectif est d’instruire les producteurs d’igname sur les nouvelles techniques agricoles de production. Il s’agit également de les former sur l’élaboration du compte d’exploitation d’une unité de production d’igname.

Durant les travaux, les participants vont plancher sur des modules tels que « Généralités sur la production d’igname : enjeux socioéconomique dans l’exploitation agricole » et « Techniques de production rapide des semence- aux et d’igname ». Ils vont également aborder  la thématique : « Gestion des unités de production d’igname » en vue de les amener à maîtriser les facteurs de production et à déterminer les prix de vente des produits.

Le directeur du CREP-TOGO, N’Sougan Kadayi a exhorté les participants à s’approprier les nouvelles techniques agricoles en matière de production de l’igname pour plus de rentabilité. Il a témoigné sa gratitude aux partenaires techniques et financiers.

Les travaux ont été ouverts par le préfet de l’Anié, le Colonel Soulé Abderman. Il a indiqué que cette action s’inscrit dans la mise en œuvre du plan national de développement (PND) institué par le gouvernement pour la promotion de l’Agriculture.

Lire aussi-Togo : reconduction de l’interdiction des fêtes traditionnelles

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page