Finances

Bientôt un nouveau cadre de partenariat entre le Togo et la Banque mondiale

La première ministre Victoire Tomégah-Dogbé, a présidé lundi 21 novembre 2022  à Lomé, une consultation gouvernement-Banque Mondiale en vue de l’élaboration du Nouveau Cadre de Partenariat Pays 2023-2027. L’objectif est de s’assurer que la nouvelle stratégie de la Banque Mondiale reste bien alignée sur les grands axes des priorités du Togo.

La réunion entre le gouvernement togolais et la Banque Mondiale a permis aux parties prenantes de convenir des projets et programmes prioritaires que cette Banque pourrait appuyer pour soutenir, davantage, les efforts du gouvernement, en vue de relever le double défi de la réduction de la pauvreté et d’une prospérité partagée.

Selon les responsables de la Banque mondiale, ces consultations répondent au souci de cette institution d’impliquer tous les acteurs de développement du Togo dans le choix des priorités, afin que ses interventions reflètent, au mieux, les aspirations des populations. Ces consultations se tiennent, également, pour pouvoir prendre en compte aussi bien les idées des acteurs clés du pays que des programmes gouvernementaux, pour une stratégie inclusive.

« Nous avons eu une excellente réunion avec la cheffe du gouvernement qui a convié plusieurs ministres pour une discussion sur le nouveau cadre de partenariat entre le Togo et le Groupe de la Banque mondiale pour les années 2023-2027″, a indiqué Mme Coralie Gevers, directrice des opérations pour le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Togo.

Lire aussi-RGPH-5 : la Banque mondiale met des véhicules à la disposition du Togo

« Nous avons engagé un portefeuille relativement conséquent, près de 500 milliards de F CFA investis. Les domaines d’interventions ont touché les trois axes. Il y a la performance du secteur privé et la création d’emploi, la prestation de services publics inclusifs, pour renforcer le capital humain, ainsi que la durabilité et la résilience environnementale », a-t-elle ajouté.

Lors de la rencontre affirme Pr Akodah Ayewouadan, ministre de la Communication et des Médias, le gouvernement a exposé ses deux grandes priorités pour le nouvel agenda avec la Banque Mondiale. Les secteurs prioritaires qui ont été retenus pour être le cœur même de la coopération entre les deux parties sont l’éducation et l’agriculture.

« Des secteurs prioritaires, parce que l’éducation est au cœur de la feuille de route gouvernementale pour l’avenir, l’agriculture, également, un pilier de cette feuille de route gouvernementale », a-t-il déclaré

Lire aussi-Le Togo et le Groupe de la Banque mondiale dans un partenariat fructueux

Avec Togo presse

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page