International

Turquie : Décès du Ghanéen Christian Atsu dans le tremblement de terre

Le Ghanéen Christian Atsu fait partie des nombreuses victimes décédées lors du tremblement de terre qui a touché la Turquie et la Syrie. Il a été retrouvé mort ce 18 février 2023.

Ancien ailier de Chelsea et Newcastle, Christian Atsu (31 ans), aujourd’hui à Hatayspor en Turquie, faisait partie des personnes portées disparues après le violent séisme qui a touché la Turquie et la Syrie. Il a été retrouvé mort ce 18 février sous les décombres de son immeuble à Hatay au sud de la Turquie, a annoncé son agent cité par l’agence privée turque DHA. « Le corps sans vie d’Atsu a été retrouvé sous les décombres. On retire encore ses affaires. Son téléphone a aussi été retrouvé », a affirmé son agent Murat Uzunmehmet.

Selon les médias turcs, il était sous les décombres de la résidence Rönesans, une tour de 12 étages qui s’est effondrée dans le séisme. L’ambassade ghanéenne en Turquie et la Fédération ghanéenne de football avaient initialement assuré que l’attaquant avait été retrouvé vivant, mais ces informations s’étaient par la suite révélées fausses. Le promoteur de la résidence de luxe transformée en ruine, où 800 personnes seraient ensevelies, a été arrêté la semaine dernière alors qu’il tentait de quitter la Turquie.

Son unique but en Turquie

Quelques heures avant le drame, dimanche 5 février, l’international ghanéen avait inscrit le but de la victoire en Süper Lig face à Kasimpasa sur un coup-franc inscrit à la dernière minute (1-0).

Christian Atsu, qui a signé son premier contrat professionnel avec le FC Porto en 2011, a fait une bonne partie de sa carrière en Premier League. Il a rejoint Chelsea en 2013, entraîné à l’époque par José Mourinho, avant d’être prêté à de nombreux clubs dont Everton, Bournemouth et Newcastle. Prêté cinq fois en quatre ans, il quitte Chelsea sans avoir porté le maillot de l’équipe première des Blues.

Lire aussi-Séisme en Turquie : Faure appelle à une mobilisation internationale

RFI

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :