Société

Togo : 10% de femmes dans l’armée d’ici 2023

Le ministère des armées travaille à augmenter le nombre de femmes dans les forces armées togolaises (FAT) qui atteindra 10% de l’effectif total d’ici 2023.

Selon le  médecin Lieutenant-Colonel KENOU Adjovi, point focal genre au Ministère des Armées, le premier enrôlement de la gent féminine au sein des FAT est intervenu en 1996 par le concours d’entrée à l’Ecole du Service de Santé des Armées de Lomé (ESSAL). 

Etendue en 2007 à tous les corps de l’armée togolaise, les femmes au sein des FAT représentent aujourd’hui, 7,31% du personnel des FAT répartis comme suit : 6,12% du personnel officier, 5,33% du personnel sous-officiers et 8,72% des hommes du rang.

Des statistiques que les autorités veulent à tout prix améliorer en optant pour une promotion du genre lors des recrutements militaires. Au ministère des Armées, une cellule focale genre avec des représentations au sein de toutes les unités des armées des FAT et des directions centrales dans les secteurs militaires y veille au grain.

Et d’ici 2023, l’objectif est de passer à 10%  le taux de féminisation du personnel des FAT et à 14% l’effectif  à déployer dans les Opérations de Maintien de la Paix d’ici 2025.

Lire aussi-EFOFAT-Pya : 69 sous-officiers de la « Promotion Loyauté » reçoivent leurs épaulettes

En 2025, l’affectif de l’armée passera de 17 773 hommes actuellement à 22 020.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page