Développement

Togo : Le convoi du commissaire de Mandouri saute sur une mine

Les évènements qui se sont enchaînés dans la région des savanes dans la nuit du 14 au 15 juillet 2022 sont alarmants. Plusieurs villages de la préfecture de Kpendjal ont été pris pour cible par les Djihadistes  qui ont semé la panique et endeuillé des familles. A Mandouri, c’est le commissaire de la ville en déplacement  qui a sauté sur une mine artisanale et à Blamonga, huit personnes ont été tuées.  On signale aussi trois morts à Lalabiga  et 10  à Souktangou.

Lire aussi-Togo : 8 morts dans une attaque terroriste à Blamonga (Kpendjal)

« Les personnes tuées dans ces attaques ont été égorgées par ces djihadistes. Il est à noter aussi que les victimes sont enlevées de leurs villages pour être exécutées ailleurs. L’autre localité qui a été le théâtre de ces attaques, est le village de Lidoli où les populations seraient actuellement en fuite », ‭rapporte un témoin du drame cité par Afreepress.

Lire aussi-Togo :A Mandouri, les médecins militaires consultent gratuitement les malades

En réponse à cette série d’attaque, les Forces armées togolaises ont organisé une  « intense » opération de ratissage dans la zone. Des échanges de coup de feu ont duré toute une partie de la matinée du vendredi 15 juillet.

Les populations de Kpendjal et de la région des savanes en général sont appelées à une extrême vigilance dans cette journée du vendredi 15 juillet 2022.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :