Economie

Industrialisation : Faure Gnassingbé et ses pairs africains décident d’une nouvelle politique

Le président Faure Gnassingbé a participé vendredi 25 novembre 2022 à Niamey au Niger, au sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine.  Une 17ème session consacrée à l’industrialisation de l’Afrique.

Lors de cette réunion, les dirigeants africains définiront une nouvelle politique de haut niveau pour accélérer la dynamique d’industrialisation du continent et renforcer le développement des chaînes de valeur industrielles régionales. Ils réaffirmeront leur soutien à toutes les initiatives d’industrialisation à l’échelle continentale.

Les chefs d’Etats et de gouvernement saisiront l’occasion pour appeler à une mobilisation accrue pour l’opérationnalisation rapide et efficiente de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

Selon le rapport Afro Champions 2020, le Togo est le troisième pays en termes de préparation et d’engagement pour la mise en œuvre de l’accord établissant la Zlecaf.

Le chef de l’Etat a toujours œuvré pour l’intégration économique du continent, en s’impliquant dans la définition et la mise en œuvre des mécanismes et instruments internationaux, en concertation avec ses pairs et les partenaires au développement.

Lire aussi-Une feuille de route pour l’industrialisation africaine

Le Togo a déjà ratifié l’accord établissant la Zlecaf et dispose d’une politique nationale de facilitation des échanges commerciaux, d’amélioration du climat des affaires et de modernisation des infrastructures commerciales et des douanes.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :