Justice

Le magistrat Kutuhun Kossi quitte Lomé pour la Cour d’appel de Kara

Une centaine de magistrats ont reçu le 17 octobre 2022, une promotion à différents niveaux de l’appareil judiciaire selon un décret présidentiel  de nomination. Au tribunal de première instance de Lomé, le président  Kutuhun Kossi quitte son poste pour la Cour d’appel de Kara, et, à la Cour suprême, la magistrate hors hiérarchie Azanledji Justine est promue procureur général.

Toujours à la Cour suprême, Fiawonou Yaovi, Soukoude Batankimyém, Gnambi Kodjo, Beteki Adamou, Dodzro Komlan, Koutob-Naoto Tchontchoko et Polo Séna sont nommés respectivement avocats généraux.

A la cour d’appel de Lomé, le président de la chambre d’instruction s’appelle Tchiakoura Sanoka et le substitut général  Letaaba Bêhèma.  Le magistrat Ali Essodon est nommé procureur général à la Cour d’appel de Kara avec comme substitut, Fougou Kpaguidja.

Lire aussi-Togo : 15 magistrats promus par le président Faure Gnassingbé

Les affections concernent plusieurs juridictions à savoir, Lomé, Kara, Aného, Kpalimé, Agou, Atakpamé, Mandouri, Kanté, Tandjouaré, Niamtougou, Bassar, Kévé, Vogan, Tohoun, Amlama, Badou, Sokodé, Sotouboua, Tchamba et Mango.

Les  nominations ont été faites sur proposition du ministre de la justice, Pius Agbétomey, chargé de l’exécution du décret.

Lire aussi-Palais de justice de Lomé : les revendeurs ambulants ne sont plus la bienvenue

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page