A la uneAssemblée NationalePolitique

L’élection d’une femme à la présidence du Parlement est un « non événement », selon l’opposant Pascal Adoko

Pour Pascal Adoko, secrétaire général adjoint de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA, opposition), l’élection d’une femme à la tête du Parlement est un « non évènement » car explique-t-il, elle-Yawa Tségan est élue à la tête « d’une assemblée de nommés » et non « d’élus ».

Mercredi la nouvelle Assemblée issue des législatives du 20 décembre a élu une femme à la présidence. La députée UNIR dans Kpélé, et Trésorière du parti présidentille, Yawa Tségan.

« Malheureusement, c’est une assemblée de nommés, il n’y a pas de mérite particulier. Qu’elle m’en excuse, j’aurais voulu l’applaudir que pour une première fois l’Assemblée nationale a à sa tête une femme. Il se fait qu’elle est à la tête d’un groupe de nommés. Ce qu’on appelle aujourd’hui assemblée nationale, est le fruit d’un coup de force. Ce sont les armes qui garantissent ces gens-là qui s’asseyent là-bas pour dire qu’ils sont une assemblée », fulmine –t-il ce jeudi sur une radio locale.

L’opposant dont le parti CDPA, est membre de la coalition des 13 a appelé au boycott des législatives. Au lendemain des résultats, il conteste la légitimité de la nouvelle Assemblée.

Selon ces responsables, ce sont des « moutons » qui auraient voté pour les députés et non « des togolais ».

Au soir du 20 décembre dernier, date de la tenue des législatives au Togo, le regroupement avait estimé à moins de 5% le taux de participation aux élections et exigé l’annulation du scrutin.

D’ailleurs relève M. Adoko, la nouvelle Assemblée a démarré ses travaux en violant la Constitution En adoptant le 14 janvier le règlement intérieur de l’Assemblée, les députés ont introduit un amendement qui consacrait une présidence d’un an renouvelable. La disposition a été jugée « non conforme » par la cour Constitutionnelle ».

« Dès qu’ils ont commencé, même le règlement intérieur, ils violent la constitution », dit-il, soulignant que l’actuelle Assemblée nationale est ‘illégale’ et ‘illégitime’ donc n’ira pas loin.

Aurait-il raison, seul l’avenir nous en dira. Pour l’heure, les députés sont en congés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page