Société

Togo : le gouvernement solidaire de la famille de l’étudiante assassinée en France

Le gouvernement togolais se mobilise pour soutenir la famille de Kolagbe Eyram Fortune, étudiante en 3e année de Licence en gestion à l’Université d’Aix-Marseille  assassinée froidement le 4 décembre 2022 en France alors qu’elle rentrait à la maison après son job étudiant.

Selon nos informations, une délégation ministérielle conduite par le Pr Ihou Nazoba Majesté Wateba, Ministre de l’Enseignement supérieur s’est rendue au domicile de la famille pour présenter les condoléances du gouvernement à la famille éplorée et ensuite, s’enquérir des préparatifs du rapatriement du corps et les cérémonies funéraires.

Lire aussi-Une étudiante togolaise de 22 ans assassinée en France

Les mêmes sources indiquent que « le gouvernement prendra en charge les frais de rapatriement de la dépouille, ainsi que les dépenses liées aux cérémonies funéraires de  la compatriote disparue ».

« En période de deuil, les autorités togolaises préfèrent garder le silence pour respecter la mémoire de l’illustre disparue », souligne-t-on.

Les faits se sont déroulés dimanche 4 décembre  2022 soir sur la commune de Cabriès, au nord de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Vers 21h, la jeune femme  étudiante de nationale togolaise âgée de 22 ans a été retrouvée morte dans la rue après avoir reçu plusieurs coups de couteau.

La victime, qui travaillait dans la zone commerciale de Plan-de-Campagne a été visée à proximité de son lieu de travail. « Elle a reçu plusieurs coups de couteaux portés à différents endroits du corps et a succombé peu après à ses blessures », a indiqué à l’AFP le procureur de la République d’Aix-en-Provence, Jean-Luc Blachon.

À ce stade de l’enquête, « nous ignorons totalement les liens » entre ces deux personnes, a-t-il souligné, notant toutefois qu’il ne s’agissait a priori pas d’un féminicide dans un « cadre conjugal ». Les investigations, qui ont été confiées à la Sûreté territoriale, se poursuivent.

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :