Santé

CEDEAO-Communication sur les risques sanitaires : une feuille de route adoptée à Lomé

A l’issue de trois jours de travaux à Lomé, les chargés de la communication sur les risques et l’engagement communautaire (CREC) de l’espace CEDEAO ont adopté le 23 novembre 2022, une feuille de route des actions à mener sur les deux prochaines années. L’objectif est de prévenir, mais aussi d’être réactif en cas de survenance d’urgence sanitaire.

Ainsi, les membres du réseau CREC ont décidé de développer des cadres, des lignes directrices et des protocoles sur la gestion de la désinformation, d’établir une plateforme de gestion des infodémies, d’organisation occasionnellement des formations sur la gestion des infodémies, puis de développer et maintenir un centre d’appel pour le mécanisme de règlement.

Il est prévu aussi l’organisation de sessions de plaidoyers pour les leaders politiques, les élus locaux, les chefs coutumiers et religieux à tous les niveaux, et le développement de cadres d’engagement communautaire. Dans la feuille de route, les experts ont précisé aussi des stratégies à mettre en place pour redynamiser le réseau dans une approche sanitaire unique.

Présent à la clôture de la réunion, le directeur général de l’organisation ouest-africaine de la santé (OOAS, bras santé de la Cédéao), Athanase Melchior a salué la bonne tenue des travaux et les propositions pertinentes adoptées pour mieux maîtriser la communication sur les risques sanitaires et l’engagement communautaire au sein de l’espace  Cédéao.

« Un communicateur au-delà d’un transmetteur d’information, est un précieux outil de la société parce qu’il mesure ses gestes et faits. Le communicateur est obligé de faire très attention à ce qu’il fait, à ce qu’il dit et observe dans la société si son message est suivi. C’est la complexité de ce travail », a-t-il souligné.

Pour l’occasion, il a souhaité bon mandant au nouveau bureau du réseau CREC chargé de conduire les actions sur les deux prochaines années. Le Togo occupe la deuxième vice-présidence avec Banassim Victorien, Conseiller en communication du ministre de la santé.

Lire aussi-CEDEAO : Concertation à Lomé des communicateurs sur les risques sanitaires

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :